Manif à Limoges contre les idées d’extrême-droite samedi 12 juin 2021

Manifestation pour les libertés, contre les idées  d’extrême-droite 

à Limoges 14h30 place de la République samedi 12 juin 2021

L’explosion des inégalités, les conditions de vie de plus en plus dures que provoque la crise sanitaire, économique et sociale qui secoue notre pays aggravent toutes les tensions sociales et un refus bien légitime des injustices vécues par beaucoup de nos concitoyen·nes.

Se nourrissant de tous les ressentiments provoqués par cette situation de crise, dans la continuité de son histoire, l’extrême-droite cherche toujours à diviser la société, à chercher des boucs émissaires pour dévoyer les principes qui font le bien commun de notre modèle social pour combattre les valeurs d’égalité entre toutes et tous, de respect des libertés ou des droits démocratiques et fondamentaux,  notamment ceux à une éducation émancipatrice, à accéder au logement ou à la santé, à travailler dans la dignité… Les valeurs de solidarité, de justice sociale, de liberté pour toutes et tous sont combattues par l’extrême droite.

Alors que la situation sociale de notre pays appelle des réponses fortes en s’attaquant aux dégradations des situations de vie, le gouvernement ne prend pas de mesures à la hauteur des problèmes sociaux. L’extrême droite maltraite depuis toujours certains sujets politiques comme la sécurité, en prônant des orientations davantage porteuses de division, d’exclusion ou de violence sociales, en rupture avec ce qui a forgé le modèle social de notre pays. Le gouvernement a régulièrement fait le mauvais choix de chercher à la concurrencer voire à surenchérir sur ses thématiques. C’est une mauvaise politique pour répondre à la réalité des difficultés quotidiennes vécues dans notre pays !

Cela encourage même l’extrême droite à proférer sa parole de plus en plus ouvertement raciste et xénophobe. Et celle-ci trouve un écho grandissant dans la sphère médiatique, largement sous contrôle de grandes fortunes, et contamine le débat public.

Dans tous les pays où accèdent au pouvoir des gouvernements d’extrême droite, les inégalités s’aggravent encore plus, les dividendes des actionnaires sont préservés, les services publics sont réduits au profit du développement du privé, l’éducation sélective se développe, les droits des femmes et des minorités sont niés, et les inégalités et la violence sociale y grandissent.

Nos organisations réaffirment leur attachement à la laïcité, aux valeurs de solidarité, d’égalité et à l’antiracisme pour lutter contre toutes les formes d’obscurantisme. Elles condamnent toutes les formes de discrimination et de violence sur des bases ethniques, culturelles et/ou religieuses. Face à la montée des idées de l’extrême-droite, elles réaffirment la nécessité de s’opposer aux politiques libérales qui aggravent les inégalités et légitiment le discours de l’extrême-droite. Elles appellent à participer aux actions du 12 juin pour rendre visibles le désir d’alternatives économiques, démocratiques, sociales, écologiques et féministes à même de renouer avec l’espoir d’une société plus juste et plus égalitaire.

 

 A l’appel de (premiers signataires en Haute-Vienne) :

CGT 87, FSU 87, Solidaires87, Fédération Syndicale Étudiante, Attac, Alternative Sociale et Écologiste, SOS racisme, Ligue des Droits de l’Homme, Alternatiba, Confédération Paysanne, Ensemble! 87, NPA, Parti de gauche, PCF, Amis de la Terre, …

Voici le tract d’appel : Tract 12.06

Mineurs isolés : interpellons le président du conseil départemental de la Haute-Vienne le 9 juin !

Le conseil départemental de la Haute-Vienne mène une politique de remise en cause des droits des mineurs migrants isolés (tests osseux, contestation des décisions du juge des enfants, suspicion de fraude permanente, …), malgré de nombreuses alertes de la justice, des travailleurs sociaux et des associations de solidarité . Il est urgent de changer de politique !

Le collectif Chabatz d’entrar, auquel participe Ensemble! 87, appelle à  manifester ce mercredi 9 juin, pour que le conseil départemental de la Haute-Vienne accueille ces jeunes avec respect et dignité et pour que cessent ces pratiques d’un autre temps.

Manifestation de soutien aux mineurs migrants isolés le mercredi le 9 juin à 18h

Départ devant la préfecture pour se rendre devant le conseil départemental de la Haute-Vienne
En pièce jointe le tract d’appel : Tractmineurs.

Limoges – 19 mai – Rassemblement en soutien au peuple palestinien

À l’appel du Collectif pour une Paix Juste et Durable entre Palestiniens et Israéliens, un grand rassemblement est organisé pour les Palestiniens, contre l’apartheid et tous les crimes de l’Etat d’Israël, le mercredi 19 mai à 17 h, place de la République à LimogesFaites circuler l’information.

En pièce jointe, un document de l’association France Palestine Solidarité qui revient sur ce qu’est la pratique de l’apartheid en droit international ! TRACT_APARTHEID_BD

« Régularisation de tous les sans papiers » – Manifestation à Limoges le samedi 30 mai 2020

 Le collectif Chabatz d’entrar, auquel participe ENSEMBLE! 87, se joint à l’appel national, pour la marche des solidarités initiée par plus de 190 associations et 300 personnalités pour manifester dans le respect des règles sanitaires, ce samedi 30 mai à 15 heures devant la préfecture de Limoges.

Ci-dessous le texte original de l’appel national.

Dans des foyers surpeuplés et abandonnés comme dans des campements de misère aucune distanciation physique n’est possible. Le virus risque de se propager sans frein. C’est aussi le cas dans les centres de rétention, et à cela s’ajoutent la violence répressive et l’angoisse.
Pour ces populations la crise actuelle peut devenir une véritable bombe sanitaire. Pour elles- mêmes et eux-mêmes abandonnés à la menace du virus mais aussi pour toute la société.

La seule solution pour désamorcer cette bombe, sauver celles et ceux qui sont menacés et protéger ainsi toute la société, c’est la mise en place immédiate des mesures suivantes :

▶Régularisation inconditionnelle de tous les sans-papiers.

▶Droit à la prise en charge de tous les mineurs isolés et de tous les jeunes sans ressource.

▶Fermeture immédiate des centres de rétention administrative (CRA).

▶Ouverture immédiate de lieux sans condition de papiers et de revenus pour permettre un hébergement et une vie collective respectant la distanciation physique.

▶Apurement pour toutes et tous des loyers impayés.

▶Tests systématiques effectués dans les foyers, officiels ou non, par des organismes indépendants de la préfecture et des gestionnaires assurant confiance et confidentialité pour les concerné.e.s avec leur accord.

▶Isolement des personnes contaminées dans des lieux décents en concertation avec les collectifs de sans-papiers et de résidents ou associations choisies par les concerné.e .s.

▶Distribution massive de masques, gants et de gels aux sans papiers et personnes à la rue.

Partagez ! Faites circuler l’info !
Et voici le tract d’appel local : Tract Manif 30 mai 2020

Pour un big bang politique : à Limoges avec Clémentine Autain, Gérard Mordillat, Elsa Faucillon le mardi 19 novembre 2019

Face aux crises sociale, écologique, démocratique, il est urgent de faire entendre une perspective émancipatrice autour d’un projet politique de profonde transformation de la société, afin de permettre le vivre ensemble, en rupture avec les logiques du capitalisme et du productivisme. Un big bang politique et démocratique est indispensable !

Réunion-débat en présence de :

• Clémentine AUTAIN députée

• Elsa FAUCILLON, députée

• Gérard MORDILLAT, réalisateur et écrivain

• Claire MONOD, conseillère régionale

• Jacques BOUTAUD, maire.

• Interventions également de personnes engagées dans les mobilisations actuelles : climat, migrants, GMS, services publics, gilets jaunes, syndicalistes, etc...

Cette réunion aura lieu le mardi 19 novembre 2019 à 20h à Limoges

(salle des Fêtes de LANDOUGE – 3 Rue du Mas-Bilier, 87100 Limoges)

Faites circuler l’information à votre carnet d’adresses ! Ci-contre, le tract recto-verso distribué à cette occasion. N’hésitez pas à l’utiliser : BigBang Limoges Flyer Recto Verso VF

Manifestation de soutien aux migrants – Limoges 5 octobre 2019 – Non aux expulsions

Les migrants ne sont pas les coupables ! NON AUX EXPULSIONS
MANIFESTATION à LIMOGES samedi 5 octobre à 15h devant la Préfecture.

Au moment où sont célébrées, pour la 36e année consécutive, les francophonies à Limoges, des personnes résidant dans notre ville vont être jetées à la rue.
▪ Comment accepter, au moment où sont célébrées des valeurs d’échanges, de partage, d’ouverture aux autres,«de construction de ponts à travers le temps et l’espace », que des personnes soient privées d’un lit et d’un toit !
Ce sont près de 100 personnes (adultes, enfants) migrant.e.s, exilé.e.s qui occupent une ancienne friche industrielle (avenue de la Révolution, à Limoges) et qui en ont fait, avec l’aide de personnes, un lieu de vie.

En effet, les propriétaires du lieu ont déposé une demande d’expulsion. Celle-ci sera jugée le vendredi 11 octobre à 10 heures à la Cité judiciaire de Limoges.
Refusant de voir des hommes, femmes et enfants jetés à la rue, nous vous appelons toutes et tous à venir manifester :
Soyons très nombreux à dire :
• qu’il est indispensable de créer des hébergements d’urgence afin que personne ne dorme dehors,
• que nous voulons que tout individu ait un toit, qu’il puisse vivre là où il décide de résider,
• que la politique migratoire de la France fabrique des clandestins, et que les politiques migratoires restrictives de l’Europe créent des migrations “irrégulières”.
Manifester son soutien en participant à la manifestation du 5 octobre et en étant présent le 11 octobre devant la Cité judiciaire, pour dire non à l’expulsion, c’est également soutenir tous les exilé.es qui subissent les politiques répressives et racistes.


N’hésitez pas à diffuser le tract suivant autour de vous ! Tract appel manif 5-10-2019

Marche mondiale pour le climat à Limoges et Saint-Junien le 21 septembre 2019

A deux jours du Sommet Action Climat à New-York, le Collectif Marche pour le Climat 87 organise deux Marches… et ENSEMBLE! 87 appelle à la réussite de la mobilisation.

La Marche mondiale pour le Climat aura lieu samedi 21 septembre 2019 :

• à Limoges : départ à 11h place Franklin Roosevelt (à côté de la mairie)

à Saint-Junien départ à 11h place du Champ de Foire

Voici le texte d’appel du collectif :

Comment réduire les émissions de gaz à effet de serre de façon drastique
pour les ramener à zéro d’ici le milieu du siècle ?

Nous savons que les chefs de gouvernements et chefs des plus grandes entreprises internationales réunis à New-York ne prendront de véritables décisions et ne s’engageront que sous la pression des opinions publiques.

Aussi, le Collectif Marche pour le Climat 87, comme partout ailleurs dans le monde, organise ces deux Marches,

  • pour faire entendre notre volonté de voir prises les mesures fortes qui permettraient de limiter le réchauffement climatique à 1.5°C,
  • pour montrer que nous sommes nombreux à accepter le changement de modèle de société que cela implique,
  • pour soutenir ceux qui agissent effectivement dans ce sens.

 

C’est aujourd’hui que se fabrique le climat de demain !

A l’issue de la Marche, à Limoges comme à Saint-Junien, autour des stands des associations partenaires, les marcheurs pourront échanger sur ce qui se fait déjà et sur ce qu’ils peuvent réaliser ensemble.

A Limoges, place du Champ de Juillet, il y aura des expositions et des discussions en particulier autour du thème de la mobilité ainsi qu’un pique-nique (stands de restauration sur place).

Les associations et organisations qui soutiennent la Marche :  55 citoyens pour Limoges / Agrobio / Alder Climat-Energie / Alternatiba / Amis de la Terre  / Amnesty International / Attac 87 / Ardear / Artisans du Monde / Campus à Cultiver / Citoyenne solaire / Confédération Paysanne / Cfdt 87 / Cgt 87 / Cgt Cheminots / Eol 87 / Géosphère / Grands-Parents pour le Climat / La Fabrique Citoyenne / La Grainothèque / L214 / La Maison de l’Architecture / La Nef / Le Pelou / Les Cigales / Limousin Ecologie / Limousin Nature Environnement / Manger bio / Par ici la Bonne Soupe  / Réseau pour les Alternatives Forestières / Roosevelt 87 / Résonance Paille / Saint-Junien Environnement / Saveurs Fermières / Sources et Rivières / Syndicat Sud Santé Sociaux 87 / Terre de Liens / Tram-Train / UFC Que Choisir de la Haute vienne / Véli-Vélo / Zero Waste Haute-Vienne …

Manifestation de soutien aux migrants à Limoges – Samedi 7 septembre 2019

A l’appel du collectif Chabatz d’entrar, auquel participe Ensemble!, une manifestation est organisée à Limoges pour stopper les expulsions de migrants.

Rendez-vous samedi 7 septembre 2019 à 14 heures, devant la préfecture de Limoges.

Voici le texte d’appel : 
Après Paris, Lille, Lyon, Bordeaux, Montpellier… Limoges a droit à son lot d’expulsion de squats et de migrant-e-s…
Au demeurant, suite à une première expulsion en mai 2019, un second lieu inoccupé jusqu’alors depuis 10 ans est ouvert pour accueillir les expulsé-e-s, les débouté-e-s, les apatrides… au 4 bis avenue de la Révolution à Limoges.
À ce jour, 90 personnes y logent dont une vingtaine d’enfants scolarisé-e-s. Sans ce lieu, c’est la peur, l’isolement, la rue… Problème, à cette veille de rentrée : le marché lucratif de la friche industrielle possède bien plus de valeur qu’un abri à sans-papiers. Alors, chaque personne vivant au squat est conviée au procès le 9 septembre aux fins d’expulsion.
Remercions les promoteurs immobiliers de se préoccuper de l’écologie et de notre santé…
Remercions l’État et ses lois Élan et Alur de se porter garant de la propriété.
Crever dehors, c’est sain !
Parce que l’écologie n’est pas un bien immobilier, parce-que la migration n’est pas un marché, et que la vie ne devrait pas dépendre d’un simple statut légal.
Soyons solidaires, nombreux et révolté-e-s !
Manifestation de soutien aux migrants samedi 7 septembre à Limoges, 14h devant la préfecture.

Faites circuler l’info !

Migrants à Limoges – Contre l’expulsion du CRDP – Stop Dublin – samedi 25 mai 2019

 Le collectif Chabatz d’entrar, auquel participe ENSEMBLE! s’associe à l’appel de la campagne STOP DUBLIN ! dans les villes d’Europe à la veille du vote des élections européennes.

MANIFESTATION
STOP DUBLIN ! Sauvons le droit d’asile !
RDV : 14 h 30 – préfecture Limoges

• Pour l’abrogation des accord de Dublin.

• Pour la liberté du choix du pays d’accueil des demandeurs d’asile.

Sauvons le droit d’asile ! STOP DUBLIN !

Les exilé(e)s ne peuvent pas choisir le pays dans lequel ils souhaiteraient demander l’asile.
Le règlement dit « Dublin III » prévoit qu’une demande d’asile doit être examinée dans le premier pays européen où les empreintes du demandeur ont été prises. Les demandeurs d’asile arrivant principalement dans les États à la frontière sud de l’Union Européenne (Italie, Grèce, Espagne, Bulgarie…), leurs empreintes y sont prises de façon plus ou moins forcée : ils sont automatiquement soumis à ce règlement.
L’Europe a fait le choix de répondre à la « crise migratoire » en créant une véritable crise de l’accueil.

Le système Dublin nie la solidarité entre les États !

Le règlement Dublin n’est pas une politique d’asile. Il permet aux pays du nord de l’Europe de renvoyer les demandeurs d’asile, essentiellement dans les pays du sud qui doivent assumer la gestion de presque toutes les demandes d’asile.

Le système Dublin est coûteux, absurde et inefficace !

Des millions d’euros sont dépensés chaque année par les États pour contrôler leurs frontières et se renvoyer les demandeurs d’asile qui errent d’un pays à l’autre pendant des mois.
En France en 2016, il y a eu autant de dublinés renvoyés que de dublinés réadmis depuis d’autres pays!
Tout cet argent dépensé dans l’application du règlement Dublin pourrait être utilisé pour une véritable politique d’accueil.

Plus d’infos sur :http://www.stopdublin.eu/

Et à Limoges ? Squatteur et étranger : une double peine ?

Arrêtons de fabriquer des « sans droit ni titre » qui sont interdits de cité (privés de logement, privés de ressource, privés de circulation.

epuis plus d’un an le collectif Chabatz d’entrar interpelle les pouvoirs publics sur le manque de place d’hébergement d’urgence inconditionnel. 

Depuis un an, l’ouverture d’un lieu d’accueil situé dans les locaux de l’ex-CRDP, sur le campus de la faculté des Lettres et Sciences Humaines de Limoges, a mis sur la place publique ce manque de places et l’incapacité du « 115 » à répondre à l’ensemble des situations rencontrées, que les personnes soient considérées ou non comme vulnérables.

Environ 75 personnes (dont 25 enfants) occupent toujours l’ex-CRDP. 

Ce Samedi 25 mai est l’ultimatum pour quitter les lieux. Mais pour aller où ?

Occupant.es, sympathisant.es, militant.es, nous continuerons à nous faire entendre tant que les pouvoirs publics ne prendront pas des décisions pérennes avec des partenaires sociaux répondant aux besoins des personnes migrantes.

Comme depuis de nombreux mois nous avons besoin de votre soutien et encore plus dans les jours qui viennent concernant l’expulsion de l’ex-CRDP. Venez en nombre samedi 25 mai à 14h30. Et faites circuler l’info !

Voici le tract que vous pouvez diffuser : Tract manif 25-05-2019

Non à l’expulsion sans relogement des migrants de l’ex-CRDP de Limoges ! Manifestation le mardi 23 avril 2019 à 18h30

 Face à la défaillance des pouvoirs publics concernant l’hébergement d’urgence, le collectif Chabatz d’entrar a mis à l’abri 90 personnes dans l’ancien Centre régional de Documentation Pédagogique (CRDP) de Limoges il y a près d’un an.

Le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, propriétaire de ce bâtiment a, au lieu de contribuer à des propositions de relogement, engagé une procédure judiciaire d’expulsion, mettant à la rue les habitants. Si des solutions ont pu être trouvées pour quelques occupants, 70 personnes dont une vingtaine d’enfants vont sans doute devoir coucher dehors à compter du 26 avril 2019, date d’application de la décision de justice.

Il y a urgence à apporter des solutions humaines à des personnes qui demandent simplement le droit de vivre comme tout un chacun. C’est l’empilement de législations toujours plus répressives à l’encontre des migrants qui fabrique des gens sans droits et des exclus. D’autres choix de solidarité sont possibles !

C’est pourquoi le collectif « Chabatz d’entrar » appelle tous les haut-viennois à exprimer leur refus de cette expulsion qui porte atteinte aux droits humains  lors d’une manifestation bruyante (apporter de quoi faire du bruit !)  à Limoges le mardi 23  avril 2019 à 18h30 devant le Conseil régional (boulevard de la Corderie) ».

Voici le tract d’appel à la manifestation : n’hésitez pas à le diffuser autour de vous ! Tract manif 23 avril

Lire plus