Journée internationale des migrant-es : manifestation à Limoges mardi 18 décembre 2018

  MANIFESTATION MARDI 18 DÉCEMBRE 2018 – RDV – 18 heures – place d’Aine à Limoges – Journée internationale des Migrant-es

Manifestation à l’appel du collectif Chabatz d’entrar auquel participe Ensemble! 87. Ci-dessous, le texte d’appel.

La Journée internationale des migrant-es, proclamée par l’Organisation des Nations unies est célébrée tous les 18 décembre de chaque année dans les États membres de l’ONU afin de « dissiper les préjugés »sur les migrants et « de sensibiliser l’opinion à leurs contributions dans les domaines économique, culturel et social, au profit tant de leur pays d’origine que de leur pays de destination ».

18 décembre 2018 : liberté et égalité des droits, c’est pour quand ?

Les gouvernements successifs en France et ailleurs, interprètent comme il leur convient les mots « Liberté et égalité des droits ». Ils ont fait voter des textes et des lois plus liberticides les uns que les autres. Le dernier exemple, en France, est la loi de G. Collomb : « Loi  asile et immigration ». Les capitaux circulent librement sur la planète, mais pas les humains.

C’est pourquoi, comme dans d’autres villes de France et du monde, nous, collectif Chabatz d’Entrar,

– défilerons contre la montée des nationalismes, des racismes et des fascismes qui s’étendent sur l’Europe et le monde.

– défilerons en mémoire des dizaines de milliers de femmes, hommes et enfants  mort-es sur les routes de la migration victimes des frontières et des politiques anti-migratoires des gouvernements des pays les plus riches de la planète et de leurs complices.

– défilerons pour en finir avec ces mort-es, pour la liberté de circulation et la fermeture des centres de rétention.

– défilerons contre l’idée que l’immigration crée du dumping social, pour la régularisation des sans-papiers et pour l’égalité des droits. C’est la précarisation générale, la remise en cause des acquis sociaux par les politiques d’austérité menées par nos gouvernants qui nourrissent les sentiments de mal-être et de repli sur soi dans la population.

– défilerons pour que cesse cette chasse aux sorcières envers les hommes et les femmes, en France, en Europe et dans le monde, qui pensent qu’accueillir les personnes migrantes, manifester de la solidarité envers elles, c’est construire l’humanité d’aujourd’hui et le monde de demain.

Nous défilerons, à Limoges, car :

  • nous sommes solidaires de ces étrangers avec ou sans papiers, installés au CRDP,
  • nous demandons la fin des tests osseux
  • nous demandons la régularisation des sans papiers,
  • la création de 200 places d’hébergement inconditionnel sur Limoges

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.