26 janvier : double manifestation à Limoges pour le service public et une autre politique éducative

greve-26-1024x410Parce que la politique d’austérité du gouvernement et le choix de satisfaire à tout prix les exigences patronales se fait aux détriments des services publics et de ceux qui en assurent les missions,

Parce qu’il y a besoin d’une école de culture et de l’émancipation, là où les « réformes » gouvernementales de l’Education nationale, à commencer par celle du collège, contribuent au tri social aux dépens des plus modestes, ENSEMBLE! Haute-Vienne apporte son soutien aux grèves et manifestations du mardi 26 janvier 2016, à l’appel de la CGT, de la FSU, de Solidaires et de FO.

Manif en deux temps le mardi 26 janvier 2016 : 

– rassemblement Education contre la réforme du collège à 10h devant le rectorat de Limoges

avant de rejoindre

– la manifestation de toutes les organisations de la Fonction Publique à 11h Carrefour Tourny LIMOGES

Sans papiers à Limoges : mercredi 20 janvier à partir de 11h30 devant l’école du Vigenal

sans_papiersAu mois de juillet 2015,  plusieurs familles présentes en France depuis de nombreuses années, et dont les enfants sont scolarisés sur Limoges et ses environs, ont reçu des Obligations de Quitter le Territoire Français
Des mobilisations citoyennes importantes
, notamment à Châlus au mois d’août, ont permis de repousser l’échéance.
La Préfecture a relancé les procédures, et certaines personnes doivent se rendre quotidiennement au Commissariat ou à la gendarmerie, dans le cadre de leur assignation à résidence.  Nous parlons ici de personnes souhaitant travailler, mais dont les titres de séjour les en empêchent, de parents dont les enfants ont accompli la plus grande partie (voire la totalité) de leur scolarité en français et qui, si la décision de la Préfecture devenait réalité, interrompraient brutalement celle-ci pour aller dans des pays qu’ils ne connaissent pas.
L’association des Sans-Papiers, le MRAP, la MDH, la LDH interpellent le nouveau Préfet dans le courrier joint, pour lui demander de prendre une décision humaine sur ces situations, décision qui permettrait à ces personnes et à leurs enfants, d’avoir la vie digne à laquelle ils aspirent.
Des parents d’élèves et des citoyens, soutenus par l’Association des sans-papiers, ont décidé de se mobiliser pour que ces familles trouvent une solution favorable et équitable à leur demande de rester sur le territoire français pour y vivre et élever leurs enfants. 


Un premier rendez-vous vous est donc donné, mercredi 20 janvier à partir de 11h30 devant l’école du Vigenal pour faire entendre notre voix jusqu’à la Préfecture !
(ci-après : lettre au préfet envoyée par l’Association des Sans Papiers de la Haute-Vienne, la Maison des Droits de l’Homme, le Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples, la Ligue des Droits de l’Homme.                                                         

Continue reading

Terre de Gauche : prochaines dates sur Limoges

1524605_243421439153061_800321440_n-225x300 L’assemblée générale ordinaire annuelle de Maison Terre de Gauche, l’association formée pour accompagner le travail des élus à l’issue des élections municipales de 2014 mais aussi pour s’opposer à la politique de l’actuelle municipalité, aura lieu le vendredi 15 janvier à partir de 19 heures 30, salle Blanqui 1 à Limoges.

De même, la prochaine réunion de préparation du conseil municipal, par l’équipe de Limoges Terre de Gauche, aura lieu le mercredi 27 janvier 2015 à partir de 19h – Salle Blanqui 2 à Limoges

Vous pouvez participer à ces réunions… plus il y aura de monde, plus la résistance pourra se développer !

Des vœux de justice sociale, face à ce gouvernement qui mène une politique de droite !

vignette-defaut En ce début d’année 2016, les pensées des militants d’ENSEMBLE ! Limousin, composante du Front de Gauche, vont tout naturellement vers ceux qui subissent de plein fouet les politiques d’austérité du gouvernement, la mise en concurrence des territoires, sont contraints au chômage, mais aussi à ceux qui sont stigmatisés par des politiques discriminatoires.

Cette année 2016 doit à donner à voir la nécessité de reconstruire une gauche sociale et citoyenne. Quand on voit le gouvernement mener une politique de droite il flirté avec l’extrême droite, quand on voit l’extrême droite et la droite voir leurs idées se rapprocher, dans la droite en prendre sa rhétorique à l’extrême droite,quand on voit la dispersion de la gauche alternative est content voilà absence de prise en compte des revendications populaire, il est indispensable de penser à reconstruire une gauche qui ose.

A l’heure où beaucoup parlent de réponse guerrière, de défense de la patrie, soyons des va-t-en paix : apportons des réponses de justice sociale, de solidarité internationale, de fraternité !

Limoges Terre de Gauche – Compte rendu du conseil municipal du 16 décembre 2015

cropped-bandeau-limoges-TG-2Lors du dernier conseil municipal de l’année 2015, interventions nombreuses des élus de Limoges Terre de Gauche.

Les liens renvoient au site de « Limoges Terre de Gauche »).

• Question orale sur la LGV

• Sur les Halles Carnot

• Coopération Intercommunale

• Règlements péri-scolaire et restauration

• Tarification des musées (musée des Beaux Arts et musée de la Résistance)

• Certificat d’économie d’énergie

• Convention Opéra

• Aide aux écoles catholiques

Communiqué : contre la peur : la solidarité

Communiqué Aujourd’hui, nous sommes dans un moment de deuil. Les attaques terroristes meurtrières qui ont eu lieu vendredi 13 novembre ont causé de très nombreuses victimes. Elles constituent une tragédie effroyable. Notre compassion et notre solidarité vont à toutes les personnes qui sont touchées par ce drame, aux familles des victimes et à tous leurs proches.

Ces attentats s’inscrivent dans la suite des attaques de janvier dernier contre Charlie Hebdo et l’hypercasher, contre le musée du Bardo ainsi qu’à Sousse en Tunisie. Elles font écho aux tragédies que vit le Moyen-Orient (Liban, Syrie, Irak, Turquie, Palestine…). Les groupes terroristes responsables de ces actes sont inspirés et organisés par Daech. Cette organisation animée par une idéologie totalitaire prétend se revendiquer de la religion pour enclencher une véritable guerre entre les peuples.

Ces groupes politiques fanatisés ont trouvé un terreau favorable pour se développer en Irak et en Syrie, avec la guerre meurtrière menée contre son propre peuple par Bachar El Assad, et par les conséquences terribles de l’intervention américaine en Irak. Ils trouvent un écho parmi des personnes désespérées qui se font embrigader dans une logique mortifère.

Nous sommes face à un défi. Les réponses ne sont pas à chercher dans une prétendue union nationale, ni dans une surenchère sécuritaire ou dans la remise en cause des libertés publiques. Des mesures sont nécessaires pour assurer la sécurité des populations mais nous nous opposons à l’état d’urgence en ce qu’il empêche les réunions, les rassemblements et les manifestations et permet des atteintes aux libertés individuelles.

Plus que jamais, il faut combattre tous les amalgames, les réactions racistes, islamophobes, et toutes les dénégations complotistes et antisémites que ces actes visent à alimenter. Nous appelons au soutien des peuples de Syrie, d’Irak, du Liban, de Palestine, de Turquie et du peuple kurde pour la défense de leurs libertés et droits démocratiques.

Ce n’est pas la peur qui doit prévaloir mais la mobilisation citoyenne. Nous appelons à un rassemblement unitaire et populaire pour la solidarité, l’accueil des migrant.e.s et réfugié.e.s, l’égalité, la justice sociale et la démocratie.

Ensemble! Limousin, le 14 novembre

Meeting Front de Gauche le 21 octobre 2015

Meeting-21-octobre-2015

Face à l’austérité, à la métropolisation, aux cadeaux aux grandes entreprises, à l’abandon des zones rurales, une autre politique est possible, faite de justice sociale, d’écologie, de démocratie et d’égalité entre les territoires !

Communiqué d’Ensemble Limousin, à l’occasion de la panthéonisation du 27 mai

les-portraits-de-jean-zay-genevieve-de-gaulle-anthonioz-pierre-brossolette-et-germaine-tillion-accroches-le-26-mai-2015-au-fronton-du-pantheon-a-paris_5346221 Il n’y a aucune chance que François Hollande soit panthéonisé !

Il est parfaitement légitime que la République honore le courage, les valeurs, l’engagement résistant de Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Germaine Tillion, Pierre Brossolette et Jean Zay.  Mais l’opération de communication est particulièrement bien orchestrée…

Derrière la panthéonisation, François Hollande se met en scène, espérant que l’éclat de ces militants illustres puisse rejaillir sur une présidence terne qui s’éloigne jour après jour des valeurs de la gauche et du projet politique ambitieux du conseil national de la résistance, au service de la justice sociale.

Il est plus facile de rappeler les gloires du passé que de marquer aujourd’hui son passage à la tête de l’Etat en faisant de la défense des plus humbles sa priorité, en combattant la finance et le carcan libéral de l’Union européenne, en renforçant les droits sociaux des salariés ou en assurant une éducation  de qualité pour tous !

François Hollande n’a aucune chance d’entrer au Panthéon, à moins qu’un jour la République juge nécessaire d’incarner les renoncements d’une politique qui n’est plus sociale !

Appel d’ENSEMBLE! Aquitaine-Limousin Poitou-Charentes au rassemblement de la gauche qui refuse l’austérité : une alternative est possible !  

logoLes récentes élections départementales marquent une nouvelle déroute des candidat-es soutenant la politique du gouvernement Hollande/Valls. Elles témoignent également du retour de la droite, d’une affirmation toujours plus inquiétante du Front National, ainsi que d’une abstention massive de la moitié des inscrit-es. Elles montrent aussi que des alliances comme celle du Front de Gauche (PCF, PG, ENSEMBLE !) et d’EELV, parfois élargies au NPA, à Nouvelle Donne ou à d’autres forces alternatives locales deviennent des propositions politiques crédibles et choisies par un nombre important de nos concitoyen-nes (ainsi 13,6% en moyenne dans 450 cantons pour les candidatures communes FDG-EELV).

Dans le même temps, le gouvernement Hollande/Valls mène une politique d’austérité, en cohérence avec les traités européens tels que le TSCG. Il ne remet en cause ni le dogme de la croissance ni le système capitaliste, soutenant les plus riches et les marchés financiers, aux dépens des acquis sociaux du plus grand nombre, il déçoit toutes celles et ceux qui espéraient en 2012 que le nouveau président conduirait une politique de gauche. Pourtant, après trois défaites électorales cinglantes en un an, le couple gouvernemental refuse de changer de cap, pratiquant un déni démocratique.

Nous ne pouvons pas laisser croire que la seule réponse politique serait celle du renoncement ou de la haine : il y a vraiment urgence à construire cette alternative contre l’austérité.

Dans ce contexte, les élections régionales de décembre 2015 doivent être une nouvelle étape de l’affirmation de cet espoir politique. Il s’agit également de défendre une démocratie mise à mal par une « réforme territoriale » qui éloigne les lieux de décision des citoyens et qui choisit de concentrer les pouvoirs dans quelques métropoles (dont Bordeaux, transformée en méga-métropole) et super-régions. L’objectif affiché par le gouvernement est de renforcer la place de l’Europe dans la compétition économique mondiale, grâce à des régions suffisamment puissantes : les présidents des trois régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes s’inscrivent d’ailleurs dans cette orientation. Nous savons que cette mise en concurrence des territoires accentue les inégalités sociales et spatiales en contribuant à la destruction des services publics, des emplois, à l’abandon des zones rurales tout en sacrifiant l’écologie au nom d’impératifs financiers.

ENSEMBLE!, composante du Front de Gauche, propose que ces élections régionales soient l’occasion du rassemblement le plus large à la gauche du PS, dans la clarté d’une alternative politique afin de faire émerger un mouvement populaire et citoyen, ouvert sur la société et porteur d’un projet de transformation sociale, solidaire, écologique et démocratique. Nous en appelons à la responsabilité de toutes et tous. Le moment est venu de créer du neuf à gauche, loin des calculs politiciens ou des intérêts partidaires, afin de faire converger toutes celles et ceux qui portent des alternatives progressistes concrètes, et refusent le chaos social, la confiscation de la démocratie et la crise climatique. C’est en nous rassemblant que nous convaincrons toutes celles et tous ceux qui n’ont pas renoncé à changer la vie qu’un espoir existe à gauche et qu’ils doivent nous rejoindre.

Le 11 avril 2015

2012-2014 : 3 ans de renoncement politique

vignette-defaut-12012-2014 : 3 ans de renoncement politique…
2015 doit enfin installer la gauche dans ce pays

En ce début d’année 2015, les pensées des militants d’ENSEMBLE ! Haute-Vienne sont tournées vers ceux qui, toujours plus nombreux, subissent de plein fouet les politiques d’austérité et les reculs sociaux mis en œuvre par ceux qui, hier encore, nous promettaient le changement et qui, depuis, mettent leurs pas dans ceux du patronat le plus rétrograde.

Tout comme les années Sarkozy, les années Hollande sont des années noires pour le plus grand nombre de nos concitoyens : 5 millions de personnes privées d’emplois ou contraintes à des temps partiels, recul de l’âge de la retraite, cadeaux au patronat avec le Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi, le pacte de responsabilité… Et l’on nous promet pour 2015 une déréglementation du travail avec travail le dimanche, suppression des seuils sociaux et de la représentation syndicale dans les petites entreprises, renforcement du contrôle des chômeurs. La politique menée par Manuel Thatcher et François Blair est une politique de droite : austérité pour le plus grand nombre, profits pour quelques-uns !

Chacun de nous est concerné ! 2015, doit être une année de reconquête, en s’impliquant dans les mobilisations sociales qui contestent l’ordre injuste du capitalisme, mais aussi lors des temps électoraux, afin de condamner la politique du parti socialiste au pouvoir lors des élections départementales puis régionales : parce qu’en région Limousin, comme au conseil général de la Haute-Vienne, ce sont les mêmes politiques de régression qui sont à l’œuvre, doublées d’une arrogance qui met à mal la démocratie et dont l’acharnement thérapeutique sur la LGV ou le refus de rétablir le contrat Jeunes majeurs sont des expressions emblématiques.

Reprenons confiance en nos propres forces : en 2015, le souffle populaire peut balayer leur politique d’injustice ! »

Load more